Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
La Santé par le Sport
Retour
Pascal HEYDACKER
24 mars 2020
Mardi 24 mars 2020  Première contribution

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Mardi 24 mars 2020  Première contribution

Ces contributions sont destinées à vous présenter d'autres aspects de l'Aïkido. Vous présenter qui était Maître André NOCQUET et quelle est sa place dans le monde de l'aïkido français, européen et mondial. Vous faire part de ce qu'a pu être ma relation avec lui. Et des citations, des réflexions mais aussi des images et dessins autour de notre art.

Pour aujourd'hui, je commencerai par quelques pensées.

storage?id=948866&type=picture&secret=mJN1idoaVD8OTuH7U5C6m2N6moCFExkkACH5WVKv&timestamp=1585070646

La répétition est une des méthodes utilisées en pédagogie. Dans notre discipline, comme dans tous les arts, la répétition est le moyen de faire apprivoiser par le corps le mouvement. Maître Nocquet nous rappelait régulièrement des citations d'O Sensei MORIHEI UESHIBA. L'une d'entre elle était :

storage?id=948877&type=picture&secret=sHrBRcGVygqzfq88dOc4VTu7bug5H78iMGzvaOoB&timestamp=1585071285

O Sensei était un homme d'un autre âge, qui s'exprimait souvent en utilisant des images et des paraboles. Ce fut l'une des difficultés que rencontraient tous les Ushideshis*. Ceci fut attesté par bon nombre des personnes ayant rencontré O Sensei. La lettre d'Itsuo TSUDA** ci-dessous atteste parfaitement de cette difficulté. Itsuo TSUDA était le traducteur qui accompagnait Maître Nocquet. Il découvrit l'Aïkido à cette occasion.

storage?id=948909&type=picture&secret=rv7kkxjkiISBHz1s8MoVO97gke6HBZvmHpAjq4oe&timestamp=1585073657

Une autre présentation de Maître André NOCQUET :

En 1955, un jeune Français quitte famille, amis, pays, pour aller seul s'enfermer près de trois ans, dans un Dojo de Tokyo. Levé chaque jour à 5 heures, frugalement nourri de mets inhabituels, dormant à la dure, sans contact ni avec l'extérieur, faute d'argent, ni même avec les autres adeptes, faute d'une langue commune, alternant exercices et longues méditations, il n'a de relation humaine qu'avec le Maître.

C'est pour le Maître qu'il a sacrifié succès, fortune, notoriété, non pas d'abord pour apprendre des "techniques", mais pour recevoir une initiation. ANDRÉ NOCQUET est un initié au vrai sens du mot. Une fréquentation assidue l'a imprégné de l'esprit de O SENSEI MORIHEI UESHIBA, cet esprit qui seul donne sens, force et beauté à l'art de l'Aïkido.

Quand le disciple quitta son Maître, celui-ci lui donna son propre kimono encore tout imbibé de sueur. Par ce geste, renouvelant celui d'Elie laissant son manteau à Elisée, le Maître reconnaissait ANDRÉ NOCQUET comme son fils spirituel. C'est un titre unique en France et qui vaut mieux que tous les diplômes ensemble.

Ce texte est le 4ème de couverture du livre : Maître MORIHEI UESHIBA Présence et message écrit par André NOCQUET aux éditions Trédaniel (Indispensable à tous les Aïkidoka, ce livre est d'abord un témoignage de haute spiritualité, c'est le message d'un Homme habité par l'Esprit).

* Ushideshis : Élèves logés, nourris, chez un maître, et travaillant dans le dojo en contrepartie des cours suivis. Comme c'était également le cas en occident dans le cadre du compagnonnage.

** Itsuo TSUDA : Est un philosophe, écrivain d'origine Japonaise. il fit des études d'ethnologie et de sinologie à la Sorbonne dans les années 30. En 1955, il est appelé comme interprète pour André Nocquet qui vient étudier l'Aikido au Japon. Il rencontre alors Maître Ueshiba, fondateur de l'Aikido. Il en suivra  l'enseignement pendant près de dix ans, jusqu'à la mort de ce dernier. En 1970, il quitte son emploi salarié au Japon, parcourt les Etats-Unis, et arrive à Paris où Il s'installe définitivement pour partager ses recherches sur le Ki et la philosophie du Non-Faire et enseigner les mouvements régénérateurs et l'Aïkido.

Je profite de cette occasion pour vous diffuser la premiere fiche technique d'une série de 24 présentant des techniques effetuées par Maître Nocquet pour une vieille publicité.

Bonne lecture

storage?id=949024&type=picture&secret=seLkIZqs9RBBUtBFH6N0UJxsz83SdWwnQwJIXLO8&timestamp=1585091469
Documents
icoPaperclip32Dark irimi.pdf
icoComment35Color
icoComment35Color
2 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Zen et Aïki - Episode 2

Zen et Aïki - Episode 2

Les dix pages suivantes du texte de Maître NOcQUET.

Pascal HEYDACKER
30 novembre 2020
SHUHARI N°4 spécial GHAAN; à lire absolument

SHUHARI N°4 spécial GHAAN; à lire absolument

Cliquez ici pour accéder au magazine

Pascal HEYDACKER
26 novembre 2020
"Zen et Aïkido ne font qu'un"     Episode 1

"Zen et Aïkido ne font qu'un"     Episode 1

Premier épisode d'un texte peu connu de Maître André Nocquet (les 10 premières pages)

Pascal HEYDACKER
26 novembre 2020
SHUHARI N°3

SHUHARI N°3

Cliquez ici pour accéder à l'eBook...

18 novembre 2020
SHUHARI N°1

SHUHARI N°1

Cliquez ici pour accéder à l'eBook

4 novembre 2020
Bon week-end... pascal ;-)

Bon week-end... pascal ;-)

Eh oui ! vous avez malgré tout droit à ma blagounette habituelle...Je ne voulais pas rater cette...

Pascal HEYDACKER
12 avril 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus